Wednesday, September 27, 2017

Cinema | Movies I've seen #11 (August 2017)

Bonjour, bonsoir à tous! Comme je vous le disais dans mon article précédent, j'ai passé l'été à Paris. J'en ai donc évidemment profité pour aller au cinéma. Aujourd'hui je partage avec vous mon avis sur les films que j'ai vu au mois d'août.


07/08 : The Circle de James Ponsoldt. Je ne m'attendais pas à ce que ce film soit aussi mauvais. Oui... Plus j'y pense et plus cela me rappelle à quel point il m'a énervée. Dans l'ère "Black Mirror", le réalisateur de ce navet à du trouver bon de faire un film sur la communication, le savoir, le partage par dessus tout; en bref une sorte de dénonciation de notre société d'aujourd'hui et ce qu'elle pourrait devenir. Le problème c'est que c'est très maladroit et le résultat est au final plutôt brouillon et mal maitrisé selon moi. Ne perdez pas de temps et regarder plutôt la série Black Mirror justement. 



08/08 : My cousin Rachel de Roger Michell. Je ne sais pas ce qu'il y a avec Rachel Weisz qui me l'a rend si antipathique. Je pense réellement que c'est une bonne actrice mais j'ai du mal avec elle sans savoir vraiment pourquoi. Je l'avoue je suis allée voir ce film (uniquement) parce que Sam Claflin joue dedans. Bon et aussi parce que cela se passe en Angleterre au début du XIXème siècle et que j'adore les films qui se passent à cette période. Cependant, bien que les acteurs soient bons, l'histoire intrigante, les décors magnifiques, les costumes somptueux, il manque un je-ne-sais-quoi... Au final c'est donc un film qui se regarde mais dont l'effet n'a pas plus d'impact que ça sur la vie de tout un chacun (pourtant l'un des sujets principaux c'est quand même "l'amour rend aveugle" : un thème plutôt intéressant). Le détail qui manque c'est peut-être la crédibilité de l'histoire selon moi...


25/08 : Summertime de Gabriele Muccino. En décidant d'aller voir ce film je pensais me détendre. Au final, il m'a plus prit la tête qu'autre chose. J'ai trouvé ça niais et inintéressant au possible. Je n'ai pas envie de m'éterniser dessus mais là aussi, un manque de crédibilité incroyable dans ce film qui m'en a fait complètement fait sortir assez rapidement.


26/08 : Les proies de Sofia Coppola. Sofia, Sofia, Sofia... Je t'aime mais là tu m'as déçue. Oui les actrices sont belles avec leurs coiffures et leurs costumes mais où est la passion, où sont toutes les émotions que ces femmes éprouvent? Toi qui, par le passé, m'a fait pleurer, rire, donner envie de faire du cinéma. Toi qui est si subtile dans tout ce que tu montres, toi qui me touche au plus profond où est passée ta signature Sofia? Je n'ai pas encore vu le "vrai" film avec Clint Eastwood mais j'imagine qu'il est vraiment meilleur. L'histoire est hyper intéressante, les personnages aussi. Pourquoi faire un remake d'une oeuvre si c'est pour l'affadir? Sofia, t'ennuyais-tu? Parce que moi je me suis ennuyée pendant ton film et cela m'a rendue triste... 


26/08 : Egon Schiele de Dieter Berner. Je crois que je suis amoureuse, amoureuse de cet acteur. Pour y croire on y croit à cette histoire. Je connaissais un peu les oeuvres d'Egon Schiele mais encore rien de sa vie. N'étant pas une spécialiste je ne peux donc affirmer que ce film dépeint correctement le personnage mais en tout cas j'ai été touchée par ce film et cela m'a donné envie de m'intéresser plus à ce peintre mort si prématurément (il avait 28 ans quand il a rendu son dernier souffle) La passion est palpable dans ce film et c'est ça que j'attend d'une oeuvre. J'ai aussi beaucoup aimé la relation que Schiele entretient avec sa soeur : j'ai trouvé qu'elle était très bien dépeinte à l'écran.


26/08 : 120 battements par minute de Robin Campillo. Je vous avais déjà évoqué ce film dans un article précédent. Depuis, je suis encore confuse à propos de ce film... Je pense qu'il est à voir parce qu'il parle d'un sujet très important : la lutte contre le VIH au début des années 90 à Paris. Cependant, alors que j'étais assez satisfaite du début du film, ce dernier prend un tournant qui ne m'a guère enthousiasmée par la suite. Je trouve vraiment dommage que le personnage principal soit, comme par hasard, un homosexuel atteint du sida qui tombe amoureux et dont on va suivre la triste vie (pourquoi ne pas prendre une prostituée ou tout simplement un ou une hétéro?). Comme à l'époque, le tout un chacun peut/va penser que c'est une maladie qui ne le concerne pas. Cela ne véhicule alors pas un message "positif" et c'est assez maladroit selon moi. On peut parler d'un sujet grave sans tomber dans le drame et c'est d'ailleurs cela que j'ai beaucoup aimé par moment dans le film (il y a des séquences de danse en discothèque d'une beauté vertigineuse qui élèvent le récit à mon plus grand plaisir). Au final, je trouve que le film est peu efficace dans ce qu'il veut dénoncer et passe à côté de son sujet... 


27/08 : Crash Test Aglaé d'Eric Gravel. Coup de coeur absolu du mois! Un film réalisé par un homme profondément féministe : ça fait plaisir! Des femmes qui ont du caractère, qui savent ce qu'elles veulent et sont indépendantes. En plus de cela, la photographie du film est très réussie : les couleurs, les cadrages... La mise en scène évolue au fur et à mesure du film et suit celle du personnage principal. Le casting est excellent et les actrices merveilleuses (je suis fan d'India Hair) bref J'ADORE! 


27/08 : Baby Driver d'Edgar Wright. Oui... Pourquoi pas? C'est divertissant on ne va pas se mentir. La mise en scène, le montage, le rythme de ce film est assez incroyable (la synchronisation de la musique avec les actions des personnages est impressionnante de précision). Après, si tout ce qui est technique est plutôt réussi, je trouve l'histoire assez plate et pas extrêmement intéressante. Dommage...


2 comments:

  1. Je suis ravie de lire ce nouvel article sur le cinéma ! J'avais très envie de voir Les Proies de Sofia Coppola car l'histoire avait l'air intriguante, mais avec ton retour je pense que je le regarderai juste pour l'esthétique ;) Et je regarderai le film de Clint Eastwood !
    J'ai vu la bande annonce de Crash Test Aglaë, ça me semblait cool et ton avis le confirme : je le regarderai !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Super! Je suis très contente que tu aies aimé cet article :)

      Delete

09 10