Sunday, December 31, 2017

Culture | Mes lectures #2 (Oct. / Nov. / Déc. 2017)



1. Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu (2005) : C'était le troisième livre que je lisais de Mathias Malzieu (le premier étant La mécanique du coeur sorti en 2007 et le deuxième, Le plus petit baiser jamais recensé sorti en 2013). Bref, j'avais hâte de lire un autre de ses romans. Je n'avais même pas lu le résumé de l'histoire avant d'en commencer la lecture et j'avoue avoir été surprise par le sujet : la mort (le titre était un indice mais j'avoue ne pas avoir fait le rapprochement). Dans mon article lecture précédent, je vous avais dit que je n'avais lu presque que des ouvrages qui parlaient du deuil et, bien que je trouve cela intéressant, ce n'est pas un thème qui m'enthousiasme particulièrement. Cependant, j'ai été charmée par son point de vue sur le sujet et j'aime toujours autant son style d'écriture. J'ai déjà acheté un autre livre de lui dont je vous parlerai dans mon prochain article littérature.


2. La laisse de Françoise Sagan (1989) : J'ai trouvé ce livre chez mon père et, n'ayant encore jamais lu Sagan, j'ai décidé de lui emprunter. Si j'ai aimé sa façon d'écrire, l'histoire ne m'a pas du tout fait rêver. Le personnage principal, Vincent, est un musicien raté entretenu par sa femme. Un jour il rencontre le succès en composant la musique d'un film. Du jour au lendemain, il gagne une grosse somme d'argent de quoi s'offrir ce qu'il désire sans avoir recours à son épouse. Cependant, l'argent va s'interposer entre le couple : Vincent va vouloir se libérer de son quotidien pesant et prendre les devants, ce qui ne va pas plaire à sa moitié. J'ai eu beaucoup de mal à finir de lire ce roman trouvant toutes les décisions prise par Vincent déplorables. Déçue, j'ai été.


3. Venise n'est pas en Italie d'Ivan Calbérac (2015) : Ivan Calbérac est un réalisateur, scénariste (L'étudiante et Monsieur Henri) qui a décidé de se mettre à la littérature. Pour un premier livre je trouve que c'est une belle réussite. L'histoire est originale, attendrissante et tous les personnages sont attachants. Le style d'écriture m'a aussi charmée. La seule chose que je pourrais reprocher à ce roman c'est la longueur de certains chapitres (ils sont découpés par date, un chapitre = un jour, et parfois certains étaient très longs). J'ai été un petit peu déçue par la fin notamment mais c'est sûrement parce que j'ai du mal avec les fins en général (je ne veux jamais que cela s'arrête). Dans tous les cas, je recommande chaleureusement!


4. La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm (1997) : C'est un ami qui m'a prêté ce livre et je dois dire que j'étais assez surprise par son contenu. En fait il s'agit de nouvelles qui décrivent certains moments de la vie, actions, habitudes. Il n'y a pas de personnages juste des situations. J'ai bien aimé l'idée et c'est une oeuvre qui se lit très vite même s'il m'a manqué le côté "livre avec des protagonistes auxquels on peut s'attacher". C'est un exercice de style réussi en tout cas. Je l'ai d'ailleurs acheté à mon père pour Noël!


5. Ce genre de choses de Jean Rochefort (2013) : J'ai été assez déroutée par ce livre je dois l'avouer. Je ne m'attendais pas vraiment à cela... Là aussi il s'agit de nouvelles, de moments de vies, d'anecdotes. Je pense en avoir autant aimées que non aimées. La façon d'écrire de Rochefort est vraiment particulière et j'avoue avoir eu du mal, par moments, à vraiment comprendre de quoi il parlait (cela est aussi dû au fait que, parfois, je ne savais pas de qui il parlait). J'ai beaucoup aimé tous les passages où il parle de ses débuts au théâtre, de Belmondo, de ces expériences sur des tournages notamment ceux à Cinecittà. J'ai donc un avis assez contrasté sur cette oeuvre et je ne saurais vous dire si c'est un livre à acheter ou non. 


6. Culottées Tomes 1 et 2 de Pénélope Bagieu (2016-2017) : Comme je vous le disais dans mon  dernier article en date, j'ai eu ces deux bandes-dessinées pour Noël et je les ai dévorées immédiatement après ouverture. Chaque tome est découpé en plusieurs parties, chaque partie est consacrée à une femme à la vie passionnante. J'ai découvert pleins d'histoires incroyables et recommande ces deux ouvrages à tout le monde : petit, grand, fille, garçon. Plein d'humour comme toujours, hyper agréable à lire, super intéressant. Une réussite absolue et essentielle! Merci Pénélope Bagieu.

Voilà voilà pour mes lectures de ces trois derniers mois. Je n'ai pas autant lu que je le voulais parce que j'ai été très occupée au mois d'octobre (à cause du tournage sur lequel j'étais stagiaire) et après parce que j'ai passée beaucoup de temps au cinéma pour rattraper tous les films que je n'avais pas vu. J'ai reçu en cadeaux et acheté pleins de livres en tout cas pour les mois à venir que j'ai hâte de lire. Cet article est aussi le dernier de l'année 2017 (jolie façon de finir je trouve, qui va peut-être, j'espère, me pousser à lire davantage #oncroiselesdoigts). J'en profite pour vous souhaitez un beau réveillon et vous embrasse fort!


No comments:

Post a Comment

09 10