Sunday, August 20, 2017

Photography | One Day in Giverny


 ♫ Now listening : How Come You Don't Call Me - Alicia Keys 

Puisque je ne suis pas partie en vacances cette année (à part mon weekend prolongé à Londres récemment), j'ai décidé d'aller à Giverny pour une journée. 

La seule et la dernière fois que j'y suis allée je devais être âgée de trois ans : autant vous dire que je n'en avais aucun souvenir. Et cette fois-ci pas besoin de papa ou maman, j'ai pris la voiture et je m'y suis conduis toute seule #joie #fierté. Cela fait deux ans que j'ai le permis mais je ne conduis que très rarement. Premièrement parce que je n'ai pas de voiture et deuxièmement parce que je vis à Paris et que le plus pratique pour se déplacer ce sont les transports en commun ou la marche à pieds (il y en a qui choisisse le vélo, personnellement je ne suis pas suicidaire ahah). 

Comme je vous disais donc je ne conduis presque jamais et là, comme par hasard, il fallait qu'il m'arrive quelque chose. Au bout de cinq minutes s'affiche sur l'écran "Crevaison". J'immobilise tout de suite la voiture, j'en sors et j'appelle ma maman à la rescousse. J'écoute ses conseils (toucher le pneu, repérer s'il y a un clou ou autre, rouler lentement et m'arrêter à la première station essence pour ajuster la pression des pneus). Je fais tout ça et je reprends la route pas tout à fait sereine mais j'essaye de ne pas trop y penser. 

Une petite heure plus tard j'arrive sur place. Je me gare et c'est parti pour découvrir cet endroit si connu.

J'ai commencé ma visite par le jardin puis je suis allée faire un tour dans la maison de Claude Monet. 
















































Si j'ai trouvé le jardin magnifique (bien qu'assez désordonné), j'ai été très déçue par l'intérieur de la maison. Il y avait des reproductions des tableaux de Monet sur les murs, il faisait une chaleur extrême (ce n'est pas les petits ventilateurs qu'ils ont disposé par ci par là qui ont aidé) et on se marchait dessus... J'imagine que c'est une période particulièrement populaire étant donné que c'est pendant l'été qu'il y a le plus de fleurs mais j'aurais rêvé pouvoir m'y balader seule. J'y retournerai peut-être en hiver pour témoigner aussi de l'ambiance qui doit être très différente. 

Bon sinon je suis rentrée en sécurité ne vous inquiétez pas. Le tout petit clou, Titouan pour les intimes (c'est son surnom), devait être si bien enfoncé que le pneu ne s'est pas dégonflé et j'ai roulé tranquillement. 

Voici donc pour le récit de cette journée à Giverny. J'espère que cet article vous a plu et que vous n'avez pas fait une overdose de fleurs! Je vous embrasse fort et vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures.

No comments:

Post a Comment

09 10