Thursday, June 4, 2015

Fashion Tip | How to wear a Long Embroidered Dress

♫ Cuccuruccu Paloma 

Aujourd'hui, je vous propose un article trois en un. On parle de musique, de mode et de cinéma! Que demander de plus? 
















LA TENUE

Quand Laurielle est venue à Paris (il y a plus de deux semaines déjà), nous sommes allées faire un tour chez Forever 21 (on est bloggeuses mode je vous rappelle donc c'était un peu le passage obligé). Cette robe, c'est Laurielle qui, en la voyant m'a dit :"Je te verrais bien avec". Moi, pour tout avouer, je ne l'avais même pas remarqué avant qu'elle prononce cette phrase. Alors je l'ai prise avec moi, je l'ai essayé et effectivement, elle m'allait pas trop mal et surtout, je me sentais vraiment bien dedans. De retour chez moi, je l'ai ré-essayé (ça aussi, c'est un peu obligé quand on achète des nouveaux vêtements, on se doit de les remettre en arrivant chez soi, c'est comme un petit rituel) et j'étais toujours aussi conquise. Donc, merci Laurielle pour ton oeil de lynx! 

Sinon, ce qui est pratique avec ce genre de robe c'est que, non seulement elle est super confortable, mais comme je le disais dans un de mes anciens articles, c'est qu'aussitôt enfilée, aussitôt habillée. J'ai juste décidé de l'associer à ce collier très lourd mais beau (que je ne mets jamais justement à cause de son poids) et à ses sandales noires qui s'accordent aux perles de la même couleur du collier. 




APARTÉ MUSIQUE

Aujourd'hui j'ai envie de m'attarder un peu sur le titre du look. Pour ceux qui n'avaient pas encore remarqué ou pour les nouveaux ici (bienvenue à tous), les noms de mes looks sont des titres de chansons. Alors quelque fois, ils n'ont rien à voir avec la tenue (quand c'est le cas, le titre que je choisis est celui que j'écoutais quand j'éditais les photos) et quelque fois (j'essaye de le faire au maximum), les titres ont un rapport avec les tenues. J'imagine que vous l'aurez compris, si j'écris ce pavé maintenant, c'est parce que ce look et ce morceau ont un lien et ce lien c'est l'Espagne. 

Caetano Veloso chantant "Cucurrucucu Paloma" dans Parle avec elle.

En effet, je ne sais pas si vous le savez mais cette chanson est extraite du film Parle avec elle de Pedro Almodovar. Bon après quand je dit que le lien c'est l'Espagne c'est peut être un peu large mais le rapport pour moi entre les deux (la tenue et le morceau) c'est ce côté estival, les couleurs, en particulier cette couleur terra cotta (très présente dans le film), et cette longue robe qu'on porterait de jour ou de soirée dans les rues de Barcelone ou de Madrid... 


Mais ce choix c'est aussi parce qu'à chaque fois que j'écoute cette chanson j'ai des frissons. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle me fait repenser au film et que forcément, ça m'émeut puisque la scène est d'une beauté à couper le souffle ou si c'est tout simplement parce que le morceau en lui-même est une merveille (les paroles aie, aie, aie, je vous met au défi de rester indifférents!). Je pense que c'est le tout en fait...

Je ne sais pas non plus si pour ceux qui n'ont pas vu le film et qui donc, ne comprennent pas du tout à quoi je fais référence, l'effet produit est le même? (Dans tous les cas, s'il-vous-plait, procurez vous le dvd c'est une question de vie ou de mort -je plaisante évidemment mais quand même, courrez!-)


Autres choses auxquelles je pense en écoutant cette chanson : "Qu'est-ce que c'est beau comme langue l'espagnol!" et aussi "Qu'est-ce que je suis nulle de ne pas parler couramment!" et puis "Qu'est-ce qu'on nous apprend à l'école franchement?" mais aussi "Faudrait que j'apprenne à jouer ce morceau à la guitare" et enfin tout de suite après "Non mais tu pourras jamais chanter comme lui ça sert à rien". 

Oui... Ils s'en passent des choses dans ma tête quand j'écoute ce morceau (je pourrais même dire que de façon générale, ma tête ne connait pas vraiment le mode "off").  


Et vous? Vous en pensez quoi? Vous l'aimez ou vous ne l'aimez pas cette chanson? Vous ne la connaissiez pas? (Vous vous en foutez? ^^) Suis-je la seule à mettre cette chanson en boucle, à fond dans ma chambre, sous la couette, recroquevillée sur moi-même (en pleurnichant comme une enfant)? 

Commencez à taper sur vos claviers chers lecteurs, je veux tout savoir! :)

Des bises, 
Sybille.

No comments:

Post a Comment

09 10